De nombreux lieux alsaciens étaient reconnus pour leur vertu fécondatrice. Les rochers notamment, comme celui de la Grande Lise près de Niederbronn, sont des lieux de cultes et d’offrandes. Les femmes stériles, ainsi que certains hommes, buvaient l’eau de certaines sources dans l’espoir d’être fécond. L’utilisation de figurines métalliques ( les ex-votos ), ainsi que les pèlerinages chez des saints particuliers, étaient aussi employés par les femmes désireuses d’avoir un enfant. Bien évidemment, chaque recoin de l’Alsace avait son propre lieu de culte, dont certains remontent à la préhistoire.

>> haut de page