04 août 2005

2/a- « sag mir babbe, wi bin isch gebohre ? »

Tous les enfants veulent savoir d’où ils viennent, mais en Alsace, les enfants ne naissent pas dans les choux ni les filles dans les roses. Les enfants alsaciens proviennent tous, selon les légendes et les régions, d’un point d’eau, d’une roche ou d’un arbre.  La plus répandue de ces légendes était celle du Kinderbrunnen, ou « puits à enfants ». Les âmes des enfants séjournent dans ces puits, également reconnus pour leur vertu fécondante, en attendant d’être incarnés dans un corps de bébé. Le plus ancien puits à... [Lire la suite]
Posté par kidiboo_caro à 10:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

04 août 2005

2/b- Les préparatifs de la parturition

Les préparatifs de la parturition, ou le rituel magico-religieux entourant la naissance                 La période de l’accouchement est l’un des instants où la mère et l’enfant sont les plus vulnérables. Ils sont des proies faciles et convoitées des forces maléfiques. Les croyances populaires prenaient alors place pour protéger ces deux êtres.  La maison de la future parturiente était l’objet de tous les systèmes de protection contre le malin. On traçait à... [Lire la suite]
Posté par kidiboo_caro à 10:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 août 2005

2/c- La sage-femme

La sage-femme était élue parmi les jeunes filles du village, par les personnalités de la commune. Elle partait alors faire ses études à Metz ou à Strasbourg, aux frais de la commune ; mais elle faisait également des stages pratiques chez la sage-femme du village. L’apprentissage se faisait en mêlant la tradition et les coutumes ancestrales, avec les nouveaux acquis scientifiques, exercés dans les hôpitaux des grandes villes. La première école de sages-femmes d’Europe a été crée à Strasbourg en 1728, afin qu’elles acquièrent... [Lire la suite]
Posté par kidiboo_caro à 10:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 août 2005

2/d- la chaise d’accouchements

La chaise d’accouchements, ou chaise obstétricale, a été introduite dès l’Antiquité par les médecins arabes. Il s’agit en fait d’un « solide fauteuil en bois dont une partie du fond a été enlevé » ( En Alsace : Du berceau à la tombe de F. SARG ), souvent démontable. Elle était également munie de deux solides poignées pour aider la parturiente lors de son accouchement ( elle pouvait s’y agripper ). Son utilisation remonte au moins au XVIème siècle, car une illustration de 1513, extraite... [Lire la suite]
Posté par kidiboo_caro à 10:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 août 2005

2/e- Avortements et euthanasies

 LES AVORTEMENTS De tout temps les Eglises se sont opposées à l’avortement. Les Etats jusqu’au XXème siècle interdisaient cette pratique en condamnant à mort les femmes, qui avortent, et de châtiments corporels les sages-femmes, qui ont pratiqué un avortement. En Alsace un dicton populaire dénonce cette pratique : « Liewer zehn of em Kisse, als eins of em Gewisse » ( mieux vaut avoir dix enfants sur le coussin qu’un seul sur la conscience ). Malgré tout cela, les femmes alsaciennes avaient recours à... [Lire la suite]
Posté par kidiboo_caro à 10:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 août 2005

2/f- Accouchement, soins et pratiques appliqués à la mère et à l’enfant

La mère n’est délivrée de son enfant que lorsque le cordon ombilical a été coupé. Cet acte symbolique était assuré par la sage-femme avec grand soin. On prêtait souvent des vertus magiques au cordon : il pouvait, par exemple, servir à fabriquer des filtres magiques pour les sorcières. Il arrivait que des mères superstitieuses mettent le cordon une fois séché dans une boîte, le Geldlaedel, au côté de la monnaie de baptême et du serment de talisman.  On prêtait également une très grande importance au... [Lire la suite]
Posté par kidiboo_caro à 10:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]